Benedictus Index du Forum
 
 
 
Benedictus Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'Éveil d'un Obélis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Benedictus Index du Forum -> Le Monde de Benedictus -> Les Quêtes & Compagnie -> Tutoriels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Mar 6 Avr - 22:15 (2010)    Sujet du message: L'Éveil d'un Obélis Répondre en citant

Callum approchait la quarantaine bien tassée c'était une homme érudit et au physique imposant. Ses ancêtres venaient certainement du Nord, sa carrure était droite et puissante, son regard ferme et son visage semblait comme aiguiser par la dureté de la vie. Il était aux portes de Baldryn. Un autre homme attendait à côté lui, celui là n'avait que trente ans tout au plus, seule sa barbe le vieillissait. Une femme attendait également. Elle était assise près des murs de la ville à quelque mètres derrière les deux hommes. Elle priait. Tout d'un coup un cavalier arriva, il portait une bure noir et le blason de la Confrérie des Obélis était gravé dessus. Cinq soldats à cheval le suivaient. Une fois arrivé à votre hauteur il déclara.

"Bien je vois que vous êtes tous venu au rendez vous. Messieurs ! Mademoiselle ! Si vous êtes ici c'est que la Confrérie voit en vous de futurs Magos. J'espère que vous vous êtes préparé, l'apprentissage sera long et difficile et le voyage tout autant."


Il fit signe à trois soldats de mettre pied à terre et de libérer leur montures.


"J'espère que vous savez monter à cheval. Ah et j'oubliais ! Si jamais vous voulez changer d'avis c'est ici et maintenant. Après aucun retour ne sera possible. Alors que décidez vous ?"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Avr - 22:15 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Callum


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 32

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 23:03 (2010)    Sujet du message: L'Éveil d'un Obélis Répondre en citant

Après trois jours de marche à travers le pays, Callum approchait enfin des hauts remparts de la cité de Baldryn.
Engoncé dans son manteau de laine dont la capuche recouvrait son chef, il puait, avait froid, et son humeur était des plus sombre qu'il soit.
Dans la grisaille humide et mordante du matin levant, il atteignit le lieu de rendez vous qui lui avait été indiqué par messager il y a une semaine de cela.
Il attendait cet instant avec un mélange d'impatience et de méfiance. Il savait l'avenir difficile et incertain mais cela faisait trop longtemps qu'il mettait tout en œuvre pour atteindre ce but qu'il aurait fallu le tuer pour l'en empêcher.
Quatre décennies étaient derrière lui et probablement deux fois plus lui restait à parcourir.
Arrivé au pied des hautes portes, il n'eut ni le temps ni l'envie de faire connaissance avec l'homme et la femme déjà présents quand un groupe de cavaliers arriva à leur rencontre.
Le bruit des sabots et les hennissements mesurés de certains des chevaux percèrent le silence plombant, chargé d'une certaine tension.
L'homme en bure noire qui menait la troupe s'adressa à eux comme à eux et les invita à le suivre ou à passer chemin.
Callum n'attendit pas et saisit la bride d'un des chevaux qui venait d'être libéré pour lui. Il passa le pied à l'étrier et d'un coup de reins monta en selle. Il songea à caresser l'encolure du cheval pour rassurer ce dernier et assurer le contact entre lui et la bête.
Avec un regard sombre et déterminé, il indiqua à l'homme en noir, par un seul signe de tête, qu'il le suivait sans hésitation.  

_________________
"Vous n'aimez pas ma personnalité ? Peu importe...j'en ai six autres."
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Dim 25 Avr - 19:08 (2010)    Sujet du message: L'Éveil d'un Obélis Répondre en citant

L'obélis parut satisfait de la réaction de Callum. Les deux autres imitèrent ce dernier. La petite troupe s'engagea alors sur la route. Deux soldats fermaient la marche. L'obélis tenait les rennes. Le soleil brillait encore dans le ciel et la nuit ne se profilait guère. En cette période de l'année le climat était chaud, presque étouffant. Qui plus est d'abondantes pluies renforçaient ce sentiment avec un manteau humide qui augmentait davantage la chaleur. L'obélis se retourna et adressa la parole aux futurs initiés.

"Je suis Ricardo. Je serai votre instructeur durant la plus grande partie de l'année. L'apprentissage dura une année complète. J'espère pour vous que vous serez à la hauteur, l'échec n'est pas une option. Pour ce qui est du voyage nous sommes à une semaine des Montagnes. Et il faudra ensuite les gravir afin de rejoindre le Quartier Général. Nous nous dirigeons vers un poste de garde nous passerons la nuit la bas. Vous pouvez discuter et je reste à votre disposition si vous avez des questions. Mais je ne dirai rien sur votre apprentissage. Vous devrez le découvrir par vous même."


La marche reprit alors. Les deux initiés ne purent s'empêcher de parler à leur tour.


"Maître Ricardo. Je me nomme Ulric. J'aimerai savoir si la route est sans dangers. J'ai entendu dire que des bandits rôdaient dans la région."


Alors que l'homme venait de finir, la femme enchaîna.


"Maître je suis Eliane et j'aimerai savoir si la route montagneuse est sûr. A cette époque les cimes sont encore froides et on raconte que des bêtes se nourrissent des voyageurs."


L'obélis sourit puis répondit.


"Ulric, Eliane. Je m'occuperai des bandits si on en croise et il en va de même des bêtes si il y en a. Je vous conseille de méditer sur vos rêves, et vos ambitions tout va changer pour vous et ce n'est guère le moment pour s'occuper de ces dangers là. La confrérie place en vous ses espoirs, il ne vous arrivera rien tant que vous serez sous ma protection et celle de la Confrérie."
Revenir en haut
Callum


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 32

MessagePosté le: Mer 5 Mai - 10:13 (2010)    Sujet du message: L'Éveil d'un Obélis Répondre en citant

L'air devenait de plus en plus moite et tiède. La lourdeur des vêtements humides devenaient de plus en plus une contrainte mais Callum s'en accommodait. Le cheval se montrait docile entre ses cuisses et semblait connaitre le chemin qui devaient les mener à leur point d'arrivée : le Siège de la Confrérie.
Cela faisait presque vingts années qu'il attendait de pouvoir y être admis et autant de temps qu'il s'y préparait. De ce fait, entendre ces deux acolytes frémir devant l'annonce de potentielles embuscades le fit soupirer de lassitude.
Non pas qu'il fusse plus brave ou plus prompt qu'eux, à croiser le fer avec quelques larrons. Callum n'était néanmoins ni effrayé et encore moins surpris à l'annonce de ces obstacles à franchir représentant probablement autant d'épreuve pour l'initiation au rang d'Obélis.
Au fond de lui, il espérait presque tomber dans un traquenard au virage suivant.
_________________
"Vous n'aimez pas ma personnalité ? Peu importe...j'en ai six autres."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:35 (2018)    Sujet du message: L'Éveil d'un Obélis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Benedictus Index du Forum -> Le Monde de Benedictus -> Les Quêtes & Compagnie -> Tutoriels Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com