Benedictus Index du Forum
 
 
 
Benedictus Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Peste et Choléra

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Benedictus Index du Forum -> Le Monde de Benedictus -> Les Quêtes & Compagnie -> Tutoriels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kriss Sombreflamme
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 153

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 17:06 (2010)    Sujet du message: Peste et Choléra Répondre en citant

Une nuit agitée, emplie de cauchemar. Rêves de massacre, d'épidémies et de morts. Peut-être une habitude, pour Sengir. Ce dernier se réveillait doucement dans la chambre miteuse qu'il avait pris la veille. L'auberge où il s'était installé était l'une des plus proche de Fadria. A ses côtés, encore enroulée dans la couverture rêche qui l'avait difficilement protégée du froid, une jeune fille d'origine paysanne dormait encore, les cheveux encore collés à la peau, à cause de la sueur. Elle semblait paisible, et belle. Son jeune âge et ses traits fins auraient contentés n'importe quel homme.

La pluie, elle, tambourinait à la fenêtre: l'air était lourd, et la nuit n'était pas encore levée. L'auberge baignait dans le silence le plus complet, si l'on ne considérait pas le vent et le tonnerre. L'orage qui s'abattait sur cette région était d'une violence rare. Les paysans rencontrés la veille avaient assurés n'avoir jamais vu de tempête d'une telle violence depuis des années. Peut-être était-ce une sorte de signe du destin ?

Sengir, lui, se réveillait doucement. Le sommeil l'abandonnait doucement, tandis que la lueur blafarde d'une bougie éclairait son visage. Qu'allait-il faire ? Repartir maintenant semblait compromis par le climat...

_________________
N'oubliez jamais que c'est moi qui lance les dés...
Présent rapidement en semaine, très présent le week-end.
En ce moment c'est devoir sur devoir, alors, pas trop dispo...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Mar - 17:06 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sengir
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 8
Localisation: Fadria

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 19:07 (2010)    Sujet du message: Peste et Choléra Répondre en citant

Comme d'habitude le sommeil de l'Élu était accompagné par les cris et les visages de ses victimes tourmentés. Mais cela ne le torturait pas, il se moquait bien du sort des faibles. Il ne méritait pas de vivre et les atrocités commises étaient nécessaires. Ces sacrifices sanglants serviraient ses desseins. La lueur de la bougie mit un terme à ces songes obscurs. Encore dans le brouillard Sengir ne prêta pas attention à la jeune femme qui dormait à ses côtés. Il se rhabilla et descendit voir l'aubergiste. La foudre et le tonnerre grondait dans le firmament, c'était un spectacle sublime. Rien n'égalait le sanglant vacarme d'un orage, pour des oreilles expertes cela devenait la plus douce des mélodies.

L'aubergiste était près du comptoir et la salle semblait déserte. Les voyageurs étaient sans doute rare, les paysans étaient des faibles superstitieux et cela n'étonnait guère Sengir de ne voir personne. A vrai dire cela embellissait encore plus ce réveil. Il n'avait pas à supporter la compagnie de ces insectes. Il se dirigea alors vers le tavernier.

"Sers moi un verre aubergiste."


Tout en attendant que sa mixture soit prête, les pensées affluaient dans son esprit, il devait au plus vite rassembler une compagnie de fidèles afin de réaliser ses ambitions. Les bandits étaient naturellement son objectif. Ce sont des bêtes assoiffées de sang et de pouvoir, et ils feront une armée des plus malléable. Le Fléau qu'était Sengir se tourna une nouvelle fois vers l'aubergiste et le questionna.


"Sais tu si il y a des Bandits dans la région aubergiste ? Un camp peu être ? Et aurais tu une monture et une épée ?"


Bien sûr il ne comptait pas payer, il allait assassiner ce minable cloporte à la première occasion, mais il savait que même le plus faible des êtres pouvait avoir son utilité si il était exploité à bon escient et Sengir avait un don pour utiliser les autres. L'expérience prévôt sur tout le reste pensait il. 

_________________
"Le Pouvoir c'est le Droit, si tu veux quelque chose prends le."

Sengir, Warlord.
Revenir en haut
Kriss Sombreflamme
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 153

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:17 (2010)    Sujet du message: Peste et Choléra Répondre en citant

"Des bandits ?"

L'aubergiste, un homme gras et chauve, gratta son menton d'une main malpropre. Il s'occupait de nettoyer sa salle, profitant du répit que lui offrait l'orage.


"M'semble, ouais... Dans le coin, vers les Bois du Sud..."

S'il avait été surpris par la première question de Sengir, il fut d'autant plus étonné par la seconde. L'homme écarquilla les yeux, prenant un air un peu niais qui illumina son visage rond. L'air stupide qu'il affichait d'ordinaire était renforcé par la surprise. Il se gratta la tête, répandant un peu plus de crasse sur sa peau luisant de sueur.

"Ni ch'vaux, ni armes... Chui pas guerrier, et le fer vaut cher."


Reprenant son travail, l'aubergiste se remit à essuyer quelques chopes à l'aide d'un torchon particulièrement sale. Puis, brusquement, il releva la tête.

"Y'a une bête ou deux dans l'écurie, derrière.. Mais 'sont à des clients..."

_________________
N'oubliez jamais que c'est moi qui lance les dés...
Présent rapidement en semaine, très présent le week-end.
En ce moment c'est devoir sur devoir, alors, pas trop dispo...
Revenir en haut
Sengir
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 8
Localisation: Fadria

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 20:47 (2010)    Sujet du message: Peste et Choléra Répondre en citant

Sengir écoutait avec attention les paroles de l'aubergiste riche en information. Des bandits se trouvaient au Sud, c'était parfait pour un début,  il fallait toujours se constitué une armée à base de ruffians. L'Élu réfléchit un instant et médita sur les dernières paroles du Tavernier. Des montures dans l'écurie, c'était parfait. La chance souriait à Sengir et un bel orage était propice à une action, personne ne viendrait déranger le futur souverain dans son œuvre.

"Indique moi la chambre d'un de ces clients. J'aimerai lui toucher un mot."


Sengir sortit une petit gourde d'alcool qu'il gardait pour les grandes occasions, il sentait que cette nuit serait son heure, il pourrait enfin réclamer ce qui lui revient de droit. Le pouvoir. Après plus d'un siècle de batailles, d'apprentissages il était prêt à accomplir sa destinée unique. Qui plus est son orgueil était grand, faisant partie de la deuxième génération d'Elu il était un des plus vieux, sinon le plus vieux encore en vie.

 
"Une fois que j'aurai négocié l'achat d'une monture je partirai. Mais j'aimerai que tu délivre un message si jamais tu croise des personnes susceptibles d'être intéressé par la gloire et le pouvoir. Écoute bien. Je donne rendez vous dans trois jour à tout personne désirant combattre. Je suis un Élu et je récompenserai grandement tous ceux qui me suivront."


A ces mots Sengir fixa l'aubergiste d'un air mauvais.


"Si tu refuse et si j'apprends que tu ne m'as pas satisfait je reviendrai et je ravagerai ton auberge. Je suis celui qui apporte la Peste. Dans certain village on m'appelle l'ange du Fléau. Et crois moi mortel que je n'hésiterai pas."


Afin de donner du poids à ses paroles il se retourna et montra sa marque d'Élu. Puis il attendit les réponses du mortel.

_________________
"Le Pouvoir c'est le Droit, si tu veux quelque chose prends le."

Sengir, Warlord.
Revenir en haut
Kriss Sombreflamme
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 153

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 19:08 (2010)    Sujet du message: Peste et Choléra Répondre en citant

L'aubergiste, un homme visiblement facilement impressionnable, suait à présent à grosses gouttes. Son double-menton tremblait lorsqu'il parvint à articuler ces quelques mots.

"A l'étage, L...la chambre...à... à gauche..."

D'un bras rendu énorme par la graisse et l'inaction, il te désigna l'escalier par lequel tu étais descendu.

"L...là..."

Puis, il se recula de quelques pas, mettant le comptoir en toi et lui, comme un mur.


"J'frais ce que vous voulez..."

La chemise de lin de l'homme ressemblait désormais plus à un torchon humide, tellement il transpirait. L'odeur qui se dégageait de l'aubergiste était pour le moins immonde...


"M'faites rien d'mal, seigneur..."
_________________
N'oubliez jamais que c'est moi qui lance les dés...
Présent rapidement en semaine, très présent le week-end.
En ce moment c'est devoir sur devoir, alors, pas trop dispo...
Revenir en haut
Sengir
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 8
Localisation: Fadria

MessagePosté le: Mar 6 Avr - 22:57 (2010)    Sujet du message: Peste et Choléra Répondre en citant

Les mortels étaient si faibles, nuisibles et décadents. Leur destin était de servir les Élus et Sengir appliquait ce principe à la lettre. L'aubergiste était terrifié, c'était une excellente chose. La peur étant la meilleure des motivation pour un homme. Mais il fallait la doser avec précaution sinon le chien apeuré pouvait mordre le maître. Et le vieux soldat n'aimait guère la trahison et les retournements de situation.

"Tais toi mortel. Tu as de la chance je pense que tu peux m'être utile. Écoute moi attentivement et souviens toi de chaque parole je déteste me répéter... Et j'imagine que tu n'aimerai pas provoquer ma colère ?"


Il ne laissa pas à l'aubergiste le soin de répondre, il continua son discours.


"Une fois que j'aurai une monture je vais partir et recruter des hommes. Dans trois jours je reviendrai ici me ravitailler. Si tu m'aide je ferai ta fortune. Mais ton auberge est aussi bien situé. Beaucoup de mercenaire passent par ici. Et j'aimerai qu'après mon départ tu recrute pour moi chaque homme pouvant tenir une arme qui passera dans ton auberge. Si tu accomplis ta tâche je te laisserai vivre et je te récompenserai à la hauteur de tes efforts. Je n'oublie jamais un loyal serviteur. Mais sache que si tu fuis, ou si tu ne recrute personne... Je détruirai ton auberge et je te réserverai un sort peu enviable. Je pense que tu as saisis."


Sengir attrapa une bouteille qui traînait sur le comptoir. Il en but plusieurs gorgées puis continua.


"Va me chercher un de tes clients qui possède une monture. Je vais te faire une démonstration de mes pouvoirs. Fais vite je n'aime pas attendre. Trouve un prétexte mais je veux ce client devant moi. Si possible attache le mais ne prends pas de risques inutiles mortel."


L'Élu de Tristitia tenait en main la bouteille et il lançait un regard inquisiteur sur l'aubergiste, Sengir voulait s'assurer de la loyauté de ce dernier et une petite démonstration serait des plus utiles. Qui plus est cela lui éviterait de négocier la monture.

_________________
"Le Pouvoir c'est le Droit, si tu veux quelque chose prends le."

Sengir, Warlord.
Revenir en haut
Kriss Sombreflamme
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 153

MessagePosté le: Sam 10 Avr - 09:46 (2010)    Sujet du message: Peste et Choléra Répondre en citant

L'aubergiste acquiesça en tremblant et une forte odeur d'urine s'échappa alors de lui. Sengir semblait provoqué la terreur chez son hôte. L'élu ayant fini de parler, le gros homme contourna son comptoir, passant devant Sengir, à distance respectueuse, et monta es escaliers 4 à 4, gémissant comme un pucelle, son souffle gras répandant quand à lui des relents d'alcool frelaté. C'était un être immonde, mais l'élu avait besoin de lui, et cela lui donnait certainement toute sa valeur.

Sengir put entendre le bruit d'une porte qu'on ouvrait, et des paroles échangées. Il ne pouvait entendre ce qu'il se disait, mais il semblait que son plan fonctionnait. Puis, brusquement, des pas lourd se firent entendre dans l'escalier. Lent, calme, ce n'était pas l'aubergiste qui marchait ainsi, non. Sengir vit alors arrivé deux hommes, qui avaient tout l'air de mercenaire, ou de soldats.

L'un était grand et borgne, et ses poings étaient gantés, mais gantés de fer. Des pointes sur ses phalanges lui permettaient de donner des coups violent. L'autre homme, derrière, était vêtu de gris, une capuche rabattu sur le visage. Il se déplaçait comme un fantôme, et l'élu put remarquer l'éclat vif d'une dague dissimulé dans ses manches. Le borgne écarta alors une mèche brune de son front, et Sengir put deviner que l'homme venait du Sud, tant sa peau était foncée.


"On m'a dit que tu cherchais des chevaux, hein ? Tu as terrorisé Bob. Ça march'ra pas sur nous."
_________________
N'oubliez jamais que c'est moi qui lance les dés...
Présent rapidement en semaine, très présent le week-end.
En ce moment c'est devoir sur devoir, alors, pas trop dispo...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:35 (2018)    Sujet du message: Peste et Choléra

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Benedictus Index du Forum -> Le Monde de Benedictus -> Les Quêtes & Compagnie -> Tutoriels Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com