Benedictus Index du Forum
 
 
 
Benedictus Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Maléfices, Luxure et Volupté
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Benedictus Index du Forum -> Le Monde de Benedictus -> Les Quêtes & Compagnie -> Tutoriels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Mar 23 Mar - 14:23 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Un brise soufflait dans la campagne de Faldria, l'aube venait de mourir et l'étreinte du soleil embrasait les plantes. La route était déserte et la belle jeune femme marchait seule. Quelques animaux curieux et timides s'aventuraient vers elle sans pour autant l'approcher. La ville était encore loin mais il suffirait d'un jour de marche pour l'atteindre. Alors qu'Aphrodite marchait à une allure douce et paisible un détail vint la troubler.

Sur le côté de la route une sorte de paysans vêtu de guenilles labourait un champ ridiculement petit et composé uniquement de poireaux. Tout en travaillant il chantait, et sa voix était aussi audible que celle d'un porc. Armé de sa pioche il tapait et tapait encore et encore les poireaux.

Il ne s'arrêtait pas et ne daigna même pas jeter un coup d'œil sur la route. Son visage était marqué de plusieurs cicatrices et on pouvait remarquer aussi un physique plutôt puissant. Quand Aphrodite se retrouva à la hauteur du champ. L'homme arrêta sa tâche. Il ne se retourna pas. Et il lui lança.

"Le moineau danse t'il au clair de lune ?"


Dernière édition par Agiad le Jeu 25 Mar - 14:35 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Mar - 14:23 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aphrodite
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Mar 23 Mar - 21:57 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Aphrodite marchait, sereine et sans crainte. Sa chevelure ondulant sur son visage et caressant ses épaules, sourire aux lèvres, elle avançait sur ce chemin aux alentours de Faldria, sans veritable but. La jeune femme savait que le destin viendrait à sa rencontre et qu'elle n'avait, pour cela, pas besoin de chercher trop longtemps avant que des évènements prennent naissance, s'épanouissent et l'enfoncent dans de multiples aventures toutes plus riches en rebondissements les unes que les autres.

Toutefois, Avril n'oubliait pas son but. Son ambition. Elle y parviendrait, mais patience était mère de sureté et l'empressement menait toujours à la perte de soi-même. Elle n'échouerait pas le moment venu. Savourer chaque instant, profiter du présent, elle savait le faire en partie grâce à ses expériences, mais c'etait aussi le fait de son Dieu Fornicatio.
Aphrodite savait ce qu'elle devait à son Dieu et l'impact qu'il avait eu sur elle. Sans lui, elle serait toujours entrain d'errer dans les villages, noyant son désespoir d'avoir été abandonnée par Gula, en forniquant avec n'importe qui, jetant son corps sur tous les badauds et autres paysans, parfois titillant les riches. Mais elle préférait les laids. Ils donnaient toujours tout ce qu'ils avaient en eux le moment venu en pensant que ce serait leur seul et unique fois.
Oui, sans son Dieu, elle serait toujours une jeune femme perdue et ignorante de ses capacités. Mais maintenant, elle savait. Elle savait et elle agissait comme il se devait pour prouver à son ancien Dieu qu'elle était digne de revenir parmi lui. Jouer avec le Feu, ça lui manquait, alors elle avait trouver un moyen, certes, moins amusant, et non métaphorique, pour s'épanouir. Les aventures.

C'est les pensées fleurissant dans sa tête qu'elle entendit l'homme chanter avec fausseté. Chanteuse à ses heures perdues afin de gagner quelques pièces, elle connaissait la musique et sa justesse. Lui, en l'occurrence, ne semblait pas savoir y faire.
Un bel homme, physiquement parlant, au corps puissamment taillé mais le visage couvert de cicatrices. Il avait un certain charme, pour elle. Un charisme qui ne l'ébranla guère, pour le moment..

Elle s'approcha sans crainte, simplement vêtue de sa chemise qui mettait ses petites formes en valeurs et de son pantalon qui lui moulait ses longues jambes fines. La phrase jaillit de la bouche de l'individu qui arrêta sa tâche.
Était-ce une devinette? Un adage qu'elle ne connaissait pas? Sans aucun doute. Mais dans ce cas, que répondre? Si elle offensait le cultivateur, que ferait-il?

Aphrodite haussa les épaules, inclina la tête sur le côté et avec un sourire plein de malice accompagné de sa voix espiègle, elle entra dans le jeu de l'homme en répondant :

"Si la Lune chante et que les Etoiles donnent le ton, sans aucun doute, oui. Et vous, danseriez vous?"
 

_________________
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Jeu 25 Mar - 14:22 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Le paysan soupira et fit "non" de la tête. Il semblait déçu et désemparé, ne sachant pas quoi lui répondre il s'avança vers elle, la dévisageant de bas en haut. Son regard n'avait rien de lubrique. Ses pupilles émeraudes sondaient l'âme de la belle jeune femme. Armé de sa pioche il prit une posture neutre. Puis il déclara de nouveau d'une voix triste.

"Tu n'es pas la personne que j'attends."

A ces mots le mystérieux fermier décida de prier, il s'agenouilla et ferma les yeux. La brise labourait son visage ravagé par des combats passés. C'est alors qu'une main t'agrippa l'épaule. C'était un vieillard, il portait un fagot de bois et il te murmura à l'oreille.


"Étrangère ne prêter pas attention à lui c'est un ancien soldat. Il cultive la tombe de son maître. Il ne vous répondra plus."


Le vieil homme émit un sourire puis continua à avancer à une allure lente, la journée était entamé mais la nuit ne se profilait pas encore à l'horizon. La ville était encore loin mais il suffisait d'un peu de courage pour l'atteindre. Mais ce qui frappait à l'horizon c'était une épaisse fumée noire qui jaillissait et s'évaporait dans le ciel.
Revenir en haut
Aphrodite
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Jeu 25 Mar - 20:07 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Avril avait sursauté au contact du vieil homme et regarda plus attentivement encore l'ancien soldat qui attendait, sans doute, le retour de son maître. Un sentiment de pitié se glissa en elle, auquel elle laissa libre cours.

Il était non loin d'elle, à genoux et priant un Dieu sans aucun doute, mais lequel? A moins qu'il ne laissait ses pensées voleter vers l'esprit de son maître.
La jeune femme n'en savait rien. Cependant, après un regard vers le vieillard qui partait, fagot en main, elle resta près de l'homme au visage marqué par les années de combat et posa sa main sur son épaule, avec douceur, sans brusquerie.

De sa voix qui se voulait douce et apaisante, elle dit simplement :

"Qui attendez vous, mon brave? Peut être pourrais-je vous aider à le revoir."

Aphrodite s'était accroupie, contemplant le sol, ses cheveux bousculés par la brise qui soufflait.

Elle ne vit pas la fumée qui s'élevait au loin.
  

_________________
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 16:42 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

L'homme adressait une prière silencieuse, perdu dans ses rêveries il ne prêta aucune attention à la ravissante jeune femme qu'était l'Élu de Fornicatio. Il préfère se concentrer sur sa tâche quittant Aphrodite pour de nouveau cultiver son petit champ de poireau. Tu pus remarquer désormais qu'une tente était installé à quelques mètres à l'abri de la pluie et du vent, sous un chêne imposant. Ce qui semblait être un feu de camp gisait aussi non loin de la tente. Ce curieux personnage devait sans doute habité ici depuis des années.

Alors que la fumée noire et épaisse continuait de perforer l'horizon, une violente secousse remua la terre. Un cavalier arriva bien vite à hauteur des deux individus, sa monture noir et imposante galopant avec finesse malgré une stature imposante. Il s'arrêta dans sa course pour observer la jeune femme. Il la dévisagea et bas en haut. Il portait une armure de cuir épaisse ainsi qu'une épée à sa ceinture. Il semblait avoir atteint la trentaine. Il déclara.


"Vous ! Que faites vous sur cette route ? N'êtes vous donc pas au courant ? Fuyez ! Les Bandits ont formés une Horde et ravagent les villages."


Le Cavalier repartit aussitôt au triple galop tandis que le fermier continuait sa tâche sans s'arrêter. Mais tout d'un coup il se retourna vers la jeune femme et déclara.


"Je ne peux quitter cette terre. Je lui appartient. Cachez vous dans ma tente il ne vous arrivera rien petit moineau."  
Revenir en haut
Aphrodite
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 17:06 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

La jeune femme comprenait le sentiment qui habitait le fermier. Il voulait être seul et prier pour son maître passé sans qu'on ne l'ennuie ou l'interroge.
Elle compatissait et acceptait. Comment aurait-elle pu ne pas comprendre?

Soudain, le sol trembla sous les galops d'un cheval fièrement monté par un cavalier adroit et impeccable sur sa monture. Sa voix résonna dans le champ et son avertissement fit serrer le cœur de la jeune femme. Des bandits, par ici, et en meute, tels des loups chassant leurs proies?

L'homme repartit aussitôt, sans doute pour prévenir d'autres personnes. Un cavalier courageux.

C'est quand il fut plus loin que le fermier donna ses paroles qui bouleversèrent Aphrodite. Il ne quitterait pas cet endroit, terre où son maître dormait pour toujours.
Un acte de fidélité qu'Avril comprenait et admirait.
Qu'est ce qui la poussait a rester ici et a vouloir affronter ces bandits avec cet homme? Rien. Rien ne l'attachait a cet endroit, mais elle désirait apporter sa pierre a l'édifice. Si elle voulait prouver sa valeur à Gula, elle devait agir de la sorte. Non, elle ne se cacherait pas. Non, elle ne se défilerait pas. Oui, elle se tiendrait devant eux avec sa fougue et sa beauté pour les empêcher de s'attaquer a ce lopin de terre qui ne leurs était pas dû.


"Je resterai avec vous. Quoi qu'il arrive. Une Élue ne peut laisser passer cela. C'est mon devoir, non?"

Elle n'oubliait pas que le fermier n'était pas seul ici. Il y avait l'autre vieillard qui devait sans doute vivre non loin. Puis, cette terre pleine de souvenir ne pouvait rester à la merci d'êtres infectes.

_________________
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 17:20 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Le fermier avait arrêté de cultiver et il tenait à la main sa pioche fermement, scrutant le paysage attendant que la meute qui allait attaquer. Son regard était puissant et il n'avait pas peur de mourir pour défendre ce qui restait de son maître. Mais quelque chose le troubla. Cette jeune femme était une Élu. Il ne put s'empêcher de porter alors un regard sur elle pour la dévisager. Il restait muet mais il opina du chef comme pour lui montrer qu'il la respectait. Il n'eut pas le temps d'en dire plus une dizaine de cavaliers armés arrivèrent. La tête du courageux messager pendait dans la main du chef de la petit troupe. Ces derniers entourèrent rapidement le champ. Le chef était chauve et mesurait près de deux mètres de haut. C'était une force de la nature. Et il regarda ses proies avec amusement.

"Hey les gars r'gardez moi ça ! Une pucelle et un fermier. Bah dis donc ! Faut pas restez là les lapins ! Y'a des loups affamés par ici ! Pas vrai les gars ?"


Les autres acquiescèrent et beuglèrent en canon encourageant leur chef. Ce dernier descendit de sa monture et s'approcha de vous, il surpassait le fermier de deux têtes.


"Je crois bien qu'on va se régaler avec vous. Je vais m'occuper de toi le fermier. Et mes gars vont s'occuper de la petite !"


De nouveau ses hommes hurlèrent de joie et émirent des encouragements d'une virilité et d'une idiotie indiscutable.


Chef (Vigilance): 78
Mystérieux Fermier (Combat): 06


Le Chef bien trop sûr de lui ne vit pas arriver le coup de pioche du fermier qui vint se loger dans gorge, faisant couler sa glotte et une gerbe de sang. Surpris et sans défense il hurla à ses hommes avant d'expirer.

"Tu...Tu...Ah..Kof..Tuez....Kof...Les..."


Il s'écroula et ses hommes restèrent un moment silencieux. Puis le fermier profiter de cet instant pour pousser un cri de guerre qui effraya les cheveux. Ces derniers éjectèrent leur cavaliers. Les neuf hommes se relevèrent avec douleur. Le fermier les dévisagea un instant.


"Pour avoir profané la tombe de mon maître je vous condamne à la mort. Le corbeau ne peut perdre face aux serpents !"


Les hommes chargèrent à leur tour le fermier.

 
 
Revenir en haut
Aphrodite
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 21:14 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

La violence, le sang et les cris résonnèrent dans la tête d'Aphrodite comme si elle se trouvait enfermer dans une petite boîte et qu'on secouait le tout. Ses yeux avaient deja vu ce genre d'évènements par le passé, dans certains villages peuplés de rustres personnages.
Ceux là ne sortaient pas de l'ordinaire : guidés comme des moutons par un homme imposant et beau parleur, criant à tout va, idiots. Pour sur qu'une demoiselle comme elle aurait tôt fait de finir les jambes écartés et culbuté de nombreuses fois par de tels individus.
Mais ce n'arriverait sans doute pas car lorsque la meute perd la tête, il arrive souvent que les louveteaux fuient la bataille.

Mais le fermier ne rigolait pas et elle le comprenait. Ses paroles étaient tout a fait censées et elle aurait sans doute prononcées les mêmes si elle ne disposait pas d'atout plus important que ses poings.

Elle n'avait pas le temps de parler, pas le temps d'agir, ils fonçaient deja tous vers celui qu'elle devait protéger..

D'un geste vif, elle ôta ses vêtements, dévoilant sa poitrine nue et hurlant :


"ARRETEZ! C'EST UN ORDRE!"


Souvent, les louveteaux préfèrent s'incliner devant une louve que devant un ours meurtrier.

_________________
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 23:27 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Mystérieux Fermier (Combat) 38 
Bandits 1 à 5(Combat) 56 
Bandits 6 à 9 (Combat) 43
 
 
Le combat était inévitable les bandits chargèrent le fermier sans hésitation. Mais leur attaque était précipité et mal coordonnée et le fermier esquiva sans mal les premiers opposants, infligeants de sévères blessures au passage. Mais le fermier ne put ocntenir tout ces hommes à lui tout seul, plusieurs glaives entaillèrent ses côtes et des filets de sang se déversèrent sur le champ de poireau ensanglanté. Il ne restait que six bandits sur la dizaine, mais lorsque qu'ils entendirent le cri de l'Elu et virent ce corps dénudé en guise de présent ils échangèrent un regard mauvais. 
 
"Regardez celle là... Elle s'offre à nous !" 
 
Les six s'avancèrent ensemble vers la jeune femme, laissant derrière eux le fermier agonisant qui lui continuait de maudire ces profanateurs violents et sans pitié. Quelques pas les séparaient de l'intimité d'Avril. 
Revenir en haut
Aphrodite
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 23:50 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Le fermier ne pouvait pas tenir seul face a ces charognards et la tentative pour les occuper venait de marcher. Maintenant, elle avait leur attention.

"Oserez vous défier une Élue, charognards? Inclinez vous!" hurla-t-elle en même temps qu'elle dévoilait la marque de Fornicatio, au creux de sa paume gauche.

Elle était déterminé a faire cesser ces bandits. Elle le devait. Le fermier, aussi adroit qu'il puisse être, ne tiendrait sans doute pas longtemps avec ces blessures.
Ils allaient cesser.

_________________
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 00:14 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Les Bandits avancèrent vers Avril, mais ils stoppèrent net quand elle montra sa marque d'Élue. Ils regardèrent maintenant Aphrodite avec une expression de peur et de crainte, aucun être vivant n'avait pu vaincre un Élu. Ils étaient les enfants des Dieux et leur pouvoirs dépassaient l'entendement. Ils reculèrent alors et fixèrent muet la jeune femme dénudée. Mais ils ne s'inclinèrent pas. Tenant toujours leurs armes, ils hésitaient désormais à attaquer.

Bandits 1 à 6 (Vigilance) 44
Mystérieux Fermier (Magie) 30


Alors que la situation était dans une impasse, une voix fébrile mais puissante déchira l'air, une force mystérieuse entourait le fermier qui se tenait debout derrière les bandits. Il cria.

"Brasero..."


A ces mots une déflagration de flammes vertes jaillit sur les profanateurs, surpris ils ne purent s'échapper de l'étreinte mortel du sort. Ils brulèrent. Deux bandits réussirent à s'extirper des flammes, mais ils étaient blessés. Le premier ne pouvait plus utiliser le bras gauche, tandis que le deuxième lui venait de perdre la moitié de son visage. Les deux fous de rages se ruèrent vers le fermier et la jeune femme chacun ayant sa cible le combat reprit de plus belle.
 
 
Revenir en haut
Aphrodite
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 00:24 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

La jeune femme esquissa un sourire devant la réaction des hommes. Prévisible. Un bout de peau dénudé et ils succombent. Une Marque et ils s'affolent. Le plan marchait, mais elle allait devoir agir a présent..
Jusqu'à ce que Gula intervienne.

Le feu eclata, brulant ces mécréants de la plus belle des manières. Elle ne comprenait pas leurs cris.

"Ne hurlez pas! NON! Ne hurlez pas! C'est un Don! Un Don!"

Les flammes consumaient, brulaient. Un retour à l'état de poussière, le même état duquel il avait naquit, et ils profanaient cela en hurlant! Hérétique pathétiques.
Ses yeux pleins d'envie et de désir se tournèrent vers le fermier. Il devait vivre. Il vivrait.
Elle allait devoir le récompenser de temps de bravoure et de courage, et surtout, de savoir maîtriser le Feu de Gula.
En s'offrant à lui, elle honorerai son sauveur, Fornicatio.
Les deux parties seraient comblés.

Mais l'un des bandits n'avait rien compris. Il venait vers elle.

"Misérable. N'a tu donc rien compris? Abandonne! Tu es perdu.. à moins de te donner à moi! Sers moi et tu vivras. Ou tu succomberas. Le choix te revient. C'est ton destin que tu traces." 

_________________
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 00:39 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Mystérieux Fermier (Magie) 54
Bandits 1 (Combat) 93
Aphrodite (Persuasion) 21
Bandits 2 (Résistance) 46


Le fermier bien que blessé tenait fermement sur ses jambes les yeux injectés de sang, ses plaies ne le gênaient guère, il semblait au dessus de tout cela. Il fit des geste avec ses doigts et il récita de nouvelles paroles obscurs. Une aura l'entourait désormais, il était comme protégé par un bouclier spectral. Lorsque son opposant chargea, une violent décharge électrique embrasa de nouveau son corps déjà bien entamé par la précédente attaque. Le corps fut pris par des spasmes multiples, des filets de gerbes et de sang giclèrent de ses orifices. Il éclata très vite, le courant électrique ravageant son corps.

Le deuxième bandits regarda la scène d'un air effrayé, il portait son arme avec faiblesse, son bras gauche sentait la chair brûlée et il s'avança timidement vers Aphrodite. Et lorsqu'elle lui parla, on pouvait aisément voir sur sa figure des gouttes de sueurs inonder son visage, la peur, voila ce qui se lisait en lui.


"Pi...Pitié ! Ne prenez pas mon âme !!!"


Il supplia Avril de l'épargner, mais lorsque le cadavre de son camarade éclata il s'arrêta. Paralysé et pris en tenaille, il retourna sa lame contre lui même. Il hurla vers Aphrodite.


"VOUS N'AUREZ PAS MON ÂME !!!"


La lame s'enfonça alors dans sa gorge et pénétra sa tête avec force, la pointe ressortit et le corps tomba au sol quelques secondes après l'acte. Le fermier qui tenait debout tomba alors à terre, le poids de ses blessures le rattrapait.

 
 
 
Revenir en haut
Aphrodite
Élu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 00:47 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Le fermier fit fureur sur son champ. C'était sans aucun doute un vrai sanctuaire pour lui et le fait de voir ce dernier bafoué par des misérables qui se sentaient supérieur.. Voila le résultat. De la violence et du sang.
Le dernier bandit susceptible de se battre était tombé sous son propre coup, préférant mettre fin a sa vie plutôt que de se rendre. Un acte lâche d'une personne incapable de gérer les conséquences de ses actions.

La jeune femme attrapa sa chemise et sa jupe pour se rhabiller et contempla pendant quelques instants le fermier. Il avait du talent et méritait sa récompense, elle le savait, mais pour l'instant, il avait plus que besoin de repos.

Aphrodite s'approcha de lui et observa s'il était encore conscient, avant de lui murmurer :

"C'était une belle bataille. Votre Maître serait fier de voir avec quelle ardeur vous l'avez protéger."

Si il l'homme avait sombré dans l'inconscient, Avril l'aurait accompagné jusqu'à sa tente et lui aurait prodigué les soins nécessaires à son minimum vital.
 

_________________
Revenir en haut
Agiad
Légende

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 119
Localisation: Nulle part.

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 00:58 (2010)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté Répondre en citant

Le fermier n'était pas inconscient, ses yeux étaient grands ouverts et il regardait avec émotion Aphrodite, avec lui elle avait défendu son sanctuaire, il se sentait en paix. Malheureusement ses blessures étaient graves et l'utilisation de la Magie n'était pas sans conséquences, surtout des sorts aussi puissant. Le fermier le savait et il l'acceptait, allongé par terre il pouvait à peine respirer, réunissant ses dernière forces il murmura à l'attention de l'Élue.

"Merci Élue des Dieux.... Tu as sauvé mon sanctuaire... Je m'en vais rejoindre mon maître. Je suis Kval. Et mon heure est venu. Je pars rejoindre également mes frères et sœurs Obélis... Que la Magie te protège dans ta quête petit moineau..."


Kval toussa du sang plusieurs fois, mais son courage le maintenait en vie pour l'instant. Agonisant il tenait à rester encore en vie, il se devait de continuer à se battre jusqu'au bout.


"Mon maître était Myrkuul le premier Obélis. Grâce à ton aide j'ai pus l'honorer. Je t'en conjure enterre moi à ses côtés dans ce champ c'est tout ce que je désire."


Encore une fois il sembla s'éteindre, mais un éclat de vie subsista et il se réveilla aussitôt, dans un dernier souffle, le sourire aux lèvres il siffla quelques mots à l'attention de la belle jeune femme.


"Sais tu pourquoi un Crapaud ressemble à une chaise ?"


Alors qu'il posait sa question, la vie quitta son corps dans un dernier râle de douleur. Le ciel prit alors une teinte grise et les Dieux versèrent des larmes, nettoyant le sanctuaire du fermier du sang et de la chair. La pluie était forte et elle caressait le corps de Kval, alors que son âme rejoignait le Royaume des Morts.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:20 (2018)    Sujet du message: Maléfices, Luxure et Volupté

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Benedictus Index du Forum -> Le Monde de Benedictus -> Les Quêtes & Compagnie -> Tutoriels Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com